Ces vies antérieures qui nous bousculent

Nous travaillons sur les vies antérieures pendant les stages. Et, plus souvent qu’on pourrait le penser, lors de réunions amicales entre chercheurs de Lumière, d’Energie, nous prenons conscience de liens entre nous, ces liens dont on sait qu’ils sont anciens et souvent forts.
Ce ressenti de connaître l’autre, d’en être proche, ce lien qui ne tient à rien dans cette vie et qui pourtant s’impose  est évidence, ça donne envie de creuser encore et encore, et aussi de vérifier, l’histoire, les lieux, rêve ou réalité, il faut vérifier pour avancer.
Depuis Nouvel An, les mémoires anciennes sont en pleine activité. Et il ne se passe pas une semaine sans que l’un ou l’autre ne remonte un pan de vie, une fin de vie, libérant ainsi avec les larmes qui vont avec la plupart du temps, les blocages, les freins qui le mine aujourd’hui.
Ne pas supporter certaines attitudes, au delà de nos convictions, de notre éducation, ne pouvoir affronter certaines situations, sans raison véritables ni vérifiable, celà disparaît lorsque la cause ,elle, réapparait.
J’ai pu ces dernières semaines remplir des blancs sur une page-vie du Moyen Age.
Une vie qui s’était dévoilée il y a quelques années et dont le voile c’est en peu de temps fortement déchiré. Un voyage à Amsterdam pour accompagner une amie partie revoir les lieux de son départ, un matin du printemps 1942, pour un voyage pour elle aussi sans retour, et qui m’a ramené loin, si loin derrière.

Nous avons retrouvé la rue, la maison, le lieu où enfant d’alors, elle allait se promener avec son père (on peut remonter beaucoup de détails d’une vie antérieure). Mais j’ai du faire un effort pour ne pas fuir la ville, la peur d’être saisie au bras et emmenée. Les peurs anciennes, quand elles remontent, sont terribles, car l’on se retrouve deux personnes en une, entre deux vies, avec les images du présent et les paysages  d’avant en surimpression.

J’ai revécu la peur, la douleur, la fuite, la solitude, la tristesse immense d’avoir perdu les siens. Et un peu plus tard, tout près d’ici, dans la cathédrale de Toul, connue pour sa beauté, j’ai revecu un autre épisode, vécu quelques années plus tard dans ce Moyen Age, à nouveau perdre ses amis, avoir peur, fuir. Une vie de bohémienne au Moyen Age, une vie terrible. J’ai fini par revivre ma mort avec la peur de la mort inconnue qui m’emportait, le froid de cette mort, moi qui dans cette vie ci n’en ai pas peur parce que je sais ce que mourir signifie.

Je sais que remonter cette vie va expliquer quelque chose en moi, arracher de mon être une petite poche qui est une enfant perdue dans l’ame. Quelque chose que je ressentais mais qui n’avait plus de sens dans ma vie actuelle, dans laquelle, maintenant, je me sens bien et à ma place, entourée en prime. Une dissonance qui disparait, et pour ce faire, il fallait que cette vie remonte.
On va alors passer à une autre vie, empire austro hongrois, Venise, j’ai déjà retrouvé une soeur d’alors, ensemble, on va creuser et en trouver d’autres qui viendront se greffer.
Et parce que les vies antérieures resserrent aussi les liens anciens, en prévision, un petit groupe, une ballade dans les Highlands, visiter un lieu qui nous parle à tous, où l’on sait avoir été proches, repartir sur les lieux, revivre les émotions, sortir les colères, les peines, se libérer, encore et encore. Pourquoi? Parce que se comprendre, se connaître c’est si important pour avancer vers le bien être intérieur et vers les autres.
Chercher, décoder, revivre ses vies antérieures çà a aussi cette utilité là. Et c’est une belle ballade, aussi dur soit le chemin parfois !

Plein de Lumière et d’Amitiés!
Mao

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

3 Réponses à “Ces vies antérieures qui nous bousculent”

  1. Mao medium Dit :

    Etrange oui, il faut un peu de temps pour se remettre de ses voyages là où passé et présent se telescopent presque..
    C’est aussi la richesse de la recherche de vies antérieures et une des raisons de son effet libérateur..
    Plein de Lumière!
    Mao

  2. qualita1 Dit :

    Etrange voyage !!!

  3. leynea Dit :

    Emotions à te lire Mao :-)
    Gros bisous!

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus