A la recherche de l’Harmonie avec Mao, une autre manière d’avancer vers soi même

J’aime les contes soufis, parce qu’à l’intérieur, il y a toujours la petite phrase qui dit tant de choses.
Je me suis interessée à la philosophie soufie, grace à un ami, Philippe, qui se reconnaîtra et qui m’a offert quelques livres de contes des « Maîtres Soufi ».
J’ai retrouvé dans cette philosophie des pensées, des actions qui se rapprochent de ma propre voie, qui est sortie des chemins  des religions anciennes ou nouvelles, portées par de vieux courants ou par des modes de pensées et de reflexions plus en vogue, qu’ils soient tirés des fonds hindous, asiatiques ou amérindiens.

J’apprécie dans le soufisme sa notion d’Unicité, de refus de l’idolatrie de qui que ce soit comme elle est décrite par ces quelques lignes tirées de l’enseignement des maîtres soufis « Pour devenir soufi, tu as bien voulu briser toutes tes idoles pour n’adorer que Dieu, mais tu avais fait de moi dans ton cœur une nouvelle idole sur laquelle tu avais mis tout ton espoir. J’ai voulu la briser pour te faire gagner du temps ». »

Mais, parce qu’il y a toujours un « mais », n’est ce pas, je ne parviens pas à adhérer à cette philosophie, pas plus qu’à d’autres, parce qu’elle englobe elle aussi, cette notion de « Maître spirituel ».

Alors que le soufisme prêche le Un, l’Amour du Un et sa seule reconnaissance comme valeur absolue du Tout, il renvoie au « Maître spirituel » face à l »Etre imparfait ».

Lorsque, comme moi, on essaie d’éclairer le chemin que l’on a parcouru, pour que d’autres y parviennent, ce chemin qui mène à la Paix que l’on trouve dans la compréhension de ce « Un » qui englobe « Tout », on est face à la notion « d’Enseignement d’une voie spirituelle ».

Bien sur, comment nommer autrement le chemin de l’Harmonie et la manière dont j’essaie de le faire découvrir? Il semble, pour que l’Autre se sente en sécurité en venant vers moi et en m’écoutant essayer de le « guider », je doive m’affirmer comme « enseignant », en quelque sorte comme un « Maître ».
Mais que ce terme me déplait! Il y a en lui, qu’on le veuille ou non, une notion de distance, de supériorité, qui ne peut aller avec l’Unité.
Je prefere le terme d’ »ainé », celui qui a pu, avant, découvrir la route et ainsi, permet à celui qui vient, de parcourir plus aisément le chemin qui le mène à lui même et à sa plénitude intérieure.
Il me faut préparer une brochure de stages, de découvertes (je deteste « initiation »,  terme obscur qui ouvre la porte à tant de gourous!), de formation (pour ne pas dire de compréhension). Je vais donc devoir parler d’enseignement et de par le fait, me retrouver, dans certains esprits, dans la position de « Maître ».

Ne me voyez pas comme Maître, dirigiste ou vous laissant patauger en vous même, parce que j’enseignerais une quelconque discipline qui aurait ces principes pour règles.
Voyez moi, s’il vous plaît, comme une ainée, qui peut prendre votre main pour vous faire découvrir les merveilles de l’Harmonie, de l’Unité, vous aider à retrouver votre Etre Intérieur véritable, sans jamais la lacher, sans souffrance et profondément.

Si vous venez, venez en confiance. Vous découvrirez non pas un nouveau « Maître à penser », une enième methode de connaissance de soi, quantifiant, étiquetant tous les possibles aspects de nous même, mais une explication mise en pratique de l’ Harmonie, une porte ouverte sur vos propres expériences en ce domaine, une fenêtre sur la Lumière et l’Amour de soi, le premier, le plus important Amour pour aimer l’Autre, n’est ce pas?

Vous découvrirez, non pas une ambiance studieuse et silencieuse faite de méditations et de prières quelconques, mais une mosaïque vivante que nous construirons ensemble, avec le rire et l’amitié partagés. Et, au bout du stage ou de la formation, vous ne recevrez pas un diplome aussi vide que stérile, mais vous repartirez avec un puzzle enfin construit, enfin clair, celui que vous pourrez signer comme étant vous même, ainsi qu’une nouvelle manière de percevoir l’avenir, autant que le présent, vers l’apaisement et la plénitude de celui qui a, enfin, trouvé sa Paix intérieure.

A bientôt si le coeur vous en dit! C’est toujours pour moi un immense Bonheur que de découvrir l’Autre, qui n’est qu’un autre moi meme, frère ou soeur dans l’Harmonie et de le voir repartir, le sourire au lèvres mais surtout, également, enfin, au coeur!

Amitié et Lumière!
Mao

 

 

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus