La pratique de la sorcellerie, capacité à la detecter et se proteger

On m’a posé cette question :

 » Une personne qui a eu à faire à la magie noire, au vaudou – même sans le savoir, sans être volontaire mais en l’utilisant consciemment – peut-elle d’une certaine manière être protégée de ce vaudou ou de la sorcellerie? Protégée dans le sens qu’une petite lumière interne est plus sensible à ce genre d’attaque et que la riposte de protection se fasse « automatiquement »: attention sorcellerie, on ferme les portes. Même sans en être conscient.? »
 
Voici ce que je peux répondre :
Protégée n’est peut etre pas le mot qui convient.
Au sens où une alarme peut se mettre en route, oui, je pense.
Celui qui connait devrait savoir reperer les signes. Je dis devrait. On peut aussi  inconsciemment, ne pas vouloir voir.
Mais se proteger pour autant, non, pas forcément. Si on ne se protege pas par les meme moyens, on est démunis comme tous ceux qui n’ont pas d’arme.
Fermer les portes demande de la force et de l’entraînement, sinon, ce serait, oh bonheur, si facile de se proteger de la sorcellerie, surtout du vaudou qui, avec quelques autres sorcelleries,  est extremement puissant par les forces auquel il fait appel.
Il ne faut pas oublier que ce qui attaque en face est fort et n’a aucune envie de perdre sa partie.
Fermer les portes souvent fait qu’on se pense à l’abri au contraire, et que pendant ce  temps le piège se referme encore et encore. Et les personnes qui font ça, trop souvent, hélas, appellent au secours quand la machoire du piège est bien serrée sur eux, plus de travail pour celui qui va les dégager.
La force est en nous, elle est aussi en face.

Compter sur sa propre personne est dangereux parce que la force d’un incarné est moindre que la force de l’Energie de ce qui est non incarné.

Pour utiliser sa propre force, il faut vraiment, profondément, et ce n’est pas une démarche aussi simple qu’elle en a l’air, prendre conscience de ce que l’on est, une part du Un donc le Un.

La Force de ce Qui Est dans la Lumière est bien plus grande que ce qui est dans l’Ombre.

L’ennemi n’est pas absent, il est présent sous une forme invisible. L’Energie porte, le symbole porte, le transfert porte.

Il y a plusieurs types de sorciers et plusieurs types de sorcellerie. Il y a l’amateur et le professionnel.

Il y a le sort qui ne fait pas appel à incantations et celui qui les utilise. Les incantations sont des appels à l’aide en quelque sorte au maître des Tenebres, la demande de coup de main.

Il y a des traités de sorcellerie, il pourrait y avoir des traités de contre sorcellerie.
Je pense qu’il n’y en a pas parce que ça laisserait penser que se défendre est facile, et ce serait dangereux.

Les rituels se combattent avec des contre rituels, les prières se retournent. J’ai essayé tout ça, j’ai essayé de me dire que j’étais forte et qu’il suffisait que je veuille résister et défaire.. soupir!!

Mais moi non plus je ne supporte pas la manipulation, la privation de liberté et de libre arbitre qu’elle implique, la mise à mort aussi parfois de l’autre pour des raisons qui ne seront jamais bonnes dans la Lumière.

J’ai appris à me fondre dans le Un, dans l’Energie et donc à manipuler cette merveilleuse force.

Je reflechis beaucoup à comment transmettre à d’autres ce que je sais et ce que je sais faire aujourd’hui.

Mais je me dis que, à force, de penser, reflechir, essayer d’aider à agir par soi meme pour parer et s’en sortir le plus possible, je vais bien finir par trouver un moyen de transmettre assez sans mettre en danger autrui.

Le problème est que dès que tu donnes un peu d’outils, les personnes n’écoutent plus quand tu leur dis, attention, outil oui, mais il faut savoir bien les manier, et ils se tapent sur les doigts violemment parfois.

C’est là l’écueil, le déraisonnable, trop souvent, le trop de confiance, l’optimisme ? peut etre aussi l’ego? de l’Humain.

Comme mon domaine c’est dégager les sorts, la protection pour moi ne peut venir par un rituel quelconque qu’un sorcier pourra briser.
 
Donc je pense que la protection qu’apporte la Lumière si on a une expérience certaine (bien sur) de l’Energie est plus forte que toutes les protections que la pratique de la sorcellerie pourra apporter.
 
Le sorcier ne risque t’il pas de toujours trouver sur son chemin un sorcier plus aguerri?
 
J’ai compris un jour que les rituels ne servent plus à rien à un certain stade et que travailler avec l’Energie positive est plus efficace.

 Je le redis, savoir ce qu’est la Lumière, savoir comment on peut s’en impregner, hélas ne suffit pas, il ne suffit pas de savoir danser pour devenir danseur étoile, il ne suffit pas de savoir chanter pour devenir tenor, et savoir taper sur un clou ne veut pas dire que l’on peut etre un maitre ebeniste.
Le sorcier brise, la Lumière créée.  AU premier il ne reste que des ruines, le second a toute la matière du monde dans ses mains à chaque instant.

Amitié et Lumière!

À propos de Mao

Passeur d'ames, Energéticienne, Medium, , passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

21 Réponses à “La pratique de la sorcellerie, capacité à la detecter et se proteger”

  1. Mao Dit :

    Bonjour
    passez moi un mail via mao.chardin@gmail.com svp, je pourrai vous dire si je pense pouvoir vous aider. Plein de Lumière!

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus