Ce « Un » impalbable qu’est l’Energie et que l’on appelle aussi « Tao »

J’avoue honnêtement ne pas faire partie des « accros » du Tao te king,
« Le livre de la voie et de la sagesse », de Lao Tseu.
Ce que l’oeuvre exprime est riche mais a été si mal compris.
« Le non être », que je préfère traduire par « lacher prise », « se laisser aller aux possibles » et que trop interprètent comme un état méditatif de retrait du monde est, à mes yeux, l’exemple frappant de cette déviation du sens du message transmis.
Mais le livre se promenait sur un meuble, et le parcourant  en faisant une petite pause dans ma tête de médium, j’ai trouvé ce petit texte, qui définit si bien le « Un », l’Energie qui le compose, que je vous l’apporte avec bonheur pour le partager.

Amitié et Lumière!
Mao

« Le regardant, on ne le voit pas, on le nomme l’invisible.
L’écoutant, on ne l’entend pas, on le nomme l’inaudible.
Le touchant, on ne le sent pas, on le nomme l’impalpable.
Ces trois états dont l’essence est indéchiffrable
Se confondent finalement en un.
Sa face supérieure n’est pas illuminée,
Sa face inférieure n’est pas obscurcie,
Perpétuel, il ne peut être nommé,
Ainsi, il appartient au royaume des sans-choses,
Il est la forme sans forme et l’image sans image.
Il est fuyant, il est insaisissable,
L’accueillant, on ne voit pas sa tête,
Le suivant, on ne voit pas son dos.
Qui prend les rênes du Tao antique
dominera les contingences actuelles.
Connaître ce qui est à l’origine,
c’est saisir le point nodal du Tao. »

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus