Une journée pas ordinaire mais qui devrait l’être..

Hier était jour de repos,lundi de Paques.
Chasse aux oeufs dans la grande maison, déjeuner chez ma soeur avec notre mère, mon neveau et toute la tribu d’ici, adultes et enfants.

Chercher les oeufs, rien de surnaturel, n’est ce pas? Mais aller déjeuner en famille ca l’était bien plus.

Signe d’une difficuté résiduelle, arrivé à la station essence, à 6 kmd’ici, (merci au pneu dégonflé qui nous a arreté là) il faut se rendre à l’évidence, il manque un élement important, essentiel : on a oublié le gateau!!!
Demi tour, et bien sur nous ne sommes déjà pas très en avance, récupération de la précieuse douceur et nous voilà partis.

En arrivant, j’ai pu constaté combien le travail sur soi meme, le chemin parcouru à la recherche de ce qui nous fait souffrir meme sans le voir ou le savoir nous transforme.

De ce qui longtemps a été une véritable epreuve, pendant laquelle je me tenais sur mes gardes et reserves, j’ai fait hier une ballade tranquille, devisant gentiment, soignant sans y penser, plaisantant sans peur des retours, et sans me demander comment celà serait pris.
Une journée détendue, et pour moi en de telles circonstances c’était une première!

Il y avait définitivement quelque chose de surnaturel, comme si nous étions posés un peu au dessus du sol, loin de ces lourdeurs et douleurs ancrées.

La séance des photos du souvenir juste avant de partir m’a ramenée au passé, à la différence, aux souvenirs qui terminent ce long travail sur moi, digne dune psychanalyse à la Woody Allen (sourire)

Alors heureusement, parce que dans la Lumière, il y a toujours un heureusement, il restait en sortant à aller voir l’Amie qui nous attendait.

Les Amis, qui sont si rares, sont comme des havres dans les tempêtes.
Le temps passé dans la petite maison blanche a permis de remonter les douleurs de l’enfance, de les poser, et de partager la Paix.

Un mot immense « Paix », un mot si porteur, si remplis de sens qu’on oublie si souvent.

La Paix, loin des mensonges, colères, rancoeurs, vengeance, manipulations, calculs,.. loin de toutes ces laideurs dont l’humain est capable.
La Paix, soeur de l’Harmonie, elle même soeur de Vie.

La Vie, celle du coeur et celle qui coule dans nos veines, cette vie si fragile,qui tient à si peu parfois et qui résiste parce que la Paix est là tout autour de vous.

Merci Lumière pour cette journée,pour ces rires et ces larmes, pour la solitude retrouvée et l’Amour partagé.

Que ces moments là aient un petit frère dans l’avenir ou pas, ils ont été, et rien n’aurait pu être mieux que leur existence si éphèmère pourrait elle être.

Plein de Lumière pour vous aussi!
Mao

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus