Pourquoi a t’on si peu confiance? Ou les vertus du lacher prise!

Lacher prise, ne pas douter, croire que les choses seront comme elles doivent être.

C’est tout un chemin, tout un travail sur soi qui mène à la paix de l’esprit, et en prime, à une vie bien plus tranquille et avec bien moins d’écueils qu’auparavant.

L’anecdote du jour est celle ci :

Ce matin, je menais une amie à une gare tgv perdue comme elles savent le faire au milieu de la campagne. Une heure de route par des petits vallons verdoyants, des virages sinueux, mais une heure de route sympa en somme.

L’amie, inquiète par nature, n’ayant pas pris le train depuis fort longtemps, m’avait demandé mon concours pour éviter de prendre une navette bus qui semblait arriver bien trop près de l’heure de passage du train magique qui va si vite.

Comme je n’aime pas laisser l’autre stresser inutilement, nous avions prévu une marge confortable pour lui permettre de ne pas se perdre parmi les deux ou trois malheureux quais de la gare en question.

Elle essayait de ne pas être inquiète, regardant l’heure de coups d’oeils furtifs en coup d’oeils furtifs, quand soudain, nous nous rendons compte que mr GPS, dont tous les utilisateurs connaissent les facéties, nous avaient détournées.

Ciel, il ne lui resterait que 7 minutes pour trouver son chemin. Je la rassure en faisant demi tour, j’accèlère sur une jolie et longue ligne droite, posée là semblait il juste pour ce moment là, et nous voilà reparties.

Mais l’amie rongeait hardimment ses ongles, tremblant de rater le précieux convoi, malgré mon discours lui rappelant le bien fondé de la confiance en la Lumière et en l’aide divine, qui pour peu qu’on la demande en y croyant vraiment, et c’est là l’important, y croire vraiment! ne fait jamais défaut et nous donne au final, bien plus que nous ne demandions.

Je lui citais quelques miens récents exemples, mais que nenni, je la voyais se tasser sur son siège en imaginant le scénario catastrophe d’une course effrenée sur un quai de gare, perdue, essayant de trouver et de prendre son train avant le coup de sifflet final.

Nous sommes arrivées exactement 13 minutes avant le départ prévu du train, soit dans le quart d’heure qu’elle souhaitait, et ça sans défier les radars ou prendre les virages sur deux roues.

Et parce que la Lumière aime enfoncer les clous, j’ai reçu un sms, sur le chemin du retour, me disant qu’au final, le train attendu avait… 50 minutes de retard, ce qui n’arrive semble t’il que très rarement sur cette ligne là!

Du même coup, l’attente qui devait etre de deux longues heures à la correspondance au bout de la France réduisait d’autant, rendant au voyage un coté moins fatiguant qu’il ne devait l’être.

Je vous laisse faire vous meme le commentaire.. sourire.

Mais j’avais envie de partager avec vous cette petite histoire, qui dit si bien, que croire, c’est s’épargner des palpitations, des tensions inutiles, ca prolonge donc agréablement la vie et accessoirement ca permet de la rendre encore plus confortable.

Alors lachez prise, croyez en Dieu et en la Lumière et faites lui confiance, elle vous le rendra au centuple!

Amitié et Lumière!
Mao

 

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

Une réponse à “Pourquoi a t’on si peu confiance? Ou les vertus du lacher prise!”

  1. Paula Dit :

    Chère Mao,
    Juste un message sur cet article et sur votre blog que je lit de temps à autre. Un immense Merci encore, je pense depuis plusieurs matins à ce lâcher prise à croire et en la confiance. Et pourtant ce matin j’ai oubliée mais j’ai eu un petit rappel. Mon bus n’étant pas là et étant préssée j’en prend un autre croyant qu’il me ferai gagner du temps c’est en marchant à pied après ce trajet que je vois me passer devant mon bus initial qui finalement était parfait..M’enfin continuer ce petit blog et panier percé il le faut c’est une mine d’or !

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus