Apprendre à décoder, comprendre, analyser nos émotions pour libérer notre être intérieur

Lorsque nous sommes dans l’échange avec l’autre et que cet échange devient conflictuel, le plus difficile pour les humains que nous sommes est de rester impartial.

Quelle est la réponse à la blessure? L’attaque, très rarement la fuite quand il s’agit de mots.

Combien se posent sincèrement la question de ce qui les a blessé dans les mots de l’autre?

Combien cherchent réellement en eux même ce qui a été frappé par ce coup de poing ou de poignard, quelle marque douloureuse et cachée, quelle mauvaise foi, (ce qui veut dire que l’on ne veut pas, souvent parce que l’on ne peut pas voir) nous pousse à renvoyer à l’autre les mots durs, à nous cacher derrière notre ego, notre indignation, notre colère?

Tous ceux qui cherchent sincèrement à être vrai autant avec eux même que dans leur relation à l’autre peuvent dire combien il leur semble difficile d’etre cet etre impartial qu’ils souhaitent tant devenir.

Certains disent « impossible, les sentiments nous en empechent ». Certains disent « je cherche mais je ne vois pas comment faire ».

Ce qui me semble si évident, meme si ce ne fut pas simple d’y parvenir, parce que celà implique une réelle impartialité et un regard terriblement lucide sur soi, j’ai découvert que ce n’était pas, et de loin, aussi accessible à beaucoup.

Comment faire comprendre? Comment permettre d’accéder à ce regard vers soi, exterieur et pénétrant qui nous permettra de lire en nous comme dans un livre ouvert?

Ma méthode, que d’autres, rares parviennent à appliquer et de se regarder avec ce que je nomme ‘ »l’oeil neutre », un oeil extérieur que je pose sur moi, comme si j’étais un étranger face à une machine qui décode.

« Qu’est ce qui motive cette réaction? Que se passe t’il en elle quand on lui dit ca? Qu’est ce qui se cache derrière sa réaction? » ce sont quelques unes parmi les questions que je peux utiliser alors.

Elles envoient cet oeil, ce décodeur, se promener dans les méandres de mon être intérieur, soulever un après l’autre, les voiles de mes cachettes, suivre le chemin tortueux qui mène, enfin, à « la » raison et la rameener devant moi pour me la montrer. Ca ne fait pas toujours du bien à la base, c’est sur, mais au final, combien de fonctionnements irrationnels, induits, réactifs, j’ai pu décoder et donc éliminer pour trouver la paix en moi et dans l’échange!!

Pour ceux à qui cet oeil ne parle pas, pensez au miroir. Vous savez, celui qui cherche le petit bouton, la première ride, la trace de la fatigue, cet oeil qui peut si bien nous regarder physiquement et être si dur envers nous.

Et si ce miroir passait la barrière de notre oeil physique, répondait à la question existentielle, comme dans le conte de fée où la vilaine demande « qui est la plus belle » à son miroir magique.

Comment échapper à un miroir magique n’est ce pas? Nous l’avons là, devant nous. Demandons lui « qu’est ce qui le (la) met donc tant en colère, en parlant de nous à la troisième personne.

Il va être impartial, terrible et nous répondre si nous jouons le jeu. Et quand il le fera, enfin, ne le brison pas comme la sorcière de l’histoire, remercions le de sa vérité, continuons avec lui ce jeu, pour cette fois là et pour toutes les autres, jusqu’à ce que la colère tombe envers l’autre, parce qu’il n’est qu’un miroir lui aussi, un écho de nos souffrances.

Alors qu’il ne soit pas l’exutoire de nos douleurs, pas le punching ball que lui ne voit pas mais utilise en nous.

Prenons le ensuite à revers et après nous être demandé pourquoi nous pouvions réagir ainsi, demandons lui..

Bien sur, nous pourrons très très souvent nous mettre vite aux abris, déclenchant une nouvelle colère, mais, si cet autre nous intéresse, en répetant, sans colère, sans douleur, notre pourquoi, nous parviendrons, en miroir, à l’aider à se libérer aussi;

D’échanges rudes nous ferons un échange harmonieux, constructif, aidant et donc.. aimant.

Plein de courage sur ce chemin escarpé qui mène à soi et à l’autre et plein de Lumière aussi.

Mao

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

2 Réponses à “Apprendre à décoder, comprendre, analyser nos émotions pour libérer notre être intérieur”

  1. Viviane Dit :

    Ce chemin, que nous mettons tant d’acharnement à faire parcourir à l’autre pour son bien être, nous sommes parfois incapables d’en prendre conscience pour nous même, de ne pas le voir tout simplement.
    Ce sont de tels messages qui nous éclairent la voie.
    Merci pour ce beau message Mao.
    Belle journée.
    Viviane

  2. sandra Dit :

    Cet oeil, ce miroir, oui, cela me parle. J’essaie de l’appliquer … et je me demande si parfois je n’en fais pas trop? Peur sans doute, mais parfois j’ai l’impression que ce miroir reflète tant de choses que certaines ne m’appartiennent pas ou que peut-être je n’arrive pas à bien les comprendre, les voir.
    Envie aussi certainement de partager certaines choses difficiles non pas à voir et détecter, mais à comprendre en mettant des mots, des explications dessus.
    Difficile à expliquer, comme souvent. Mutisme, c’est sans doute cela la raison de mon problème. Avoir confiance en soi, le soi du miroir, pas celui de l’autre …. sourire, je crois que je m’embrouille

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus