Lâcher prise : le chemin de la paix en soi

Pourquoi nous interrogeons nous sur le sens de notre vie, de nos épreuves, sur la vie et la mort?
Nous n’avons aucune réponse en nous. Les réponses appartiennent à la Lumière.
Lorsque l’on cesse de chercher à comprendre, à vouloir être, à savoir que faire, à chercher où aller, et même comment servir au mieux la lumière quand on choisit cette voie, alors on trouve la Paix.

Lâcher prise, tout simplement, se laisser aller dans le courant de l’immense rivière qu’est le Un.
En partageant avec un ami, je lui écrivais « je suis une poussière d’étoile, une parcelle du Un et tout ce qui est à la fois, parce que le Un me traverse et m’habite ».

Le comprendre c’est oublier le questionnement. C’est ne plus se demander comment faire que demain soit.
Ne plus se poser la question de ce que demain sera. La Lumière elle sait et ne nous abandonne jamais.
C’est nous qui lui lâchons la main en entrant dans le doute, que nous le voulions, que nous le voyons ou pas.

Et à chaque pas, même minime, qui nous rapproche de cette compréhension là, la Lumière nous offre quelque chose pour nous encourager. Elle nous tient la main comme on le fait pour un enfant qui ne sait pas encore marcher seul. Jusqu’à ce que nous ayons compris. Bien sur nous pouvons nous asseoir par terre et refuser d’aller de l’avant, continuer à avancer à 4 pattes parce que c’est moins angoissant, mais l’angoisse ne dure qu’un temps et c’est si bien de partir à l’aventure sans savoir ce que l’on va découvrir.

De toute façon, dans les mains de la Lumière, ce sera un chemin merveilleux. Il aura perdu  ses peurs, ses doutes, ses colères, ses douleurs aussi.

Nous serons aussi nus que la première création, aussi pur et aussi libre. Notre liberté est en nous, pas dans notre « vouloir » mais dans notre abandon.

Lâchez prise à la non confiance en la Lumière et les portes du Royaume s’ouvriront d’elles mêmes.

On appelle cela la Foi, mois je crois que c’est l’Amour, quand il nous habite vraiment enfin.

Plein de Lumière!
Mao

 

 

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

5 Réponses à “Lâcher prise : le chemin de la paix en soi”

  1. sandra Dit :

    Je comprends tout à fait ce que tu dis. Et depuis deux jours je suis à l’épreuve, ma traversée du désert??? ….
    Par deux fois , j’ai été poussée et colère s’est emparée de moi. Ce qui me fait mal c que je l’ai envoyée au Un à la Lumière, mais trop tard à mon sens … et cela me fait mal de m’être emportée ainsi. Soulagement? Non, peur et tristesse et dégoût de moi-même. Je suis maman et je me dois d’essayer d’être la meilleure. Pourquoi me laisser emporter ainsi alors que ej savais de toute façon que ce n’était pas mon jour et que je devais être d’autant plus vigilante à ne aps me laisser aller.
    Oui, je sais, nous sommes qu’humains, nous avons le libre arbitre de nous tourner ou non vers la Lumière, Lui demander de l’aide, mais c si injuste que je ne puisse pas parfois rester calme. Je le sais pourtant!
    Merci pour ces mots qui me sont d’un grand réconfort.

  2. Mao Dit :

    Si tu envoies ta colère à la Lumière, si tu demandes au Un de la prendre et d’en faire bon usage, elle s’en va et la paix vient en toi ainsi que cette pensée « pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Je ne connais pas de meilleure voie pour rester dans la Lumière et le lacher prise que celle là.
    L’homme croit savoir ce qu’il fait meme quand il est le pire des monstres mais s’il savait qu’il est Lumière, il ne pourrait être cela et il serait bien autre chose de bien plus beau. Alors « Pardonnez leur… ». Il a balayé tout ce qui était faux, mais il n’a pas touché aux hommes qui portaient le faux avec eux, ils leur a « pardonné ». Plein de Lumière! Mao

  3. Mao Dit :

    On se questionne jusqu’à ce que l’on comprenne et ensuite accepte de ne plus le faire. La confiance qu’on appelle la Foi doit parvenir à prendre le pas sur notre doute ancré.

    Cherche t’on le chemin par volonté ou parce que nous l’avons choisi il y a bien longtemps, en amont de cette vie? Que cherche t’on? Longtemps à trouver notre place parmi les autres, et nous pensons que c’est la recherche du chemin. Notre reflexon ne serait pas, nous serions les « simples d’esprit » dont parlait Josuah, nous serions aller plus vite..
    Arrivée là, je me dis que chercher était humain, mais qu’au fond ça ne servait pas à grand chose, tout était en moi, ni autour, ni devant..
    Plein de Lumière!
    Mao

  4. sandra Dit :

    lacher prise, oh oui, mais parfois si difficile. Ce soir par exemple j’étais en colère contre la méchanceté et l’ignominie gratuite de certaines gens face aux animaux. Comment lacher prise dans ces cas là?
    Enfin, sans doute aucun rapport, mais je me fais l’effet parfois dans ces mometns là d’être comme dans le marché du temple à vouloir tout balayer d’un coup d’énergie pour libérer toutes ces pauvres âmes vivantes (humaines ou animales) …

  5. sandra Dit :

    Ceci coule de source en effet: Lorsque l’on cesse de chercher à comprendre, à vouloir être, à savoir que faire, à chercher où aller, et même comment servir au mieux la lumière quand on choisit cette voie, alors on trouve la Paix.
    Et pourtant, il nous faut avant de lacher prise chercher et se questionner, non?
    La volonté nous empêche d’avancer car au lieu de se laisser porter par le courant, nous jetons de petites pierres qui nous blessent et réduisent ce courant de Lumière.
    Mais s’il n’y avait pas la volonté au départ de vouloir prendre le baton de l’ermite pour se chercher, aller au fond de soi, des choses, serions nous capables de prendre ce chemin? N’est ce pas, même si cela parait absurde, une façon pour nous de nous « lancer » sur ce grand chemin de l’aventure vers la Lumière? Et ensuite sans doute se rendre compte que nous avançons car Elle Est.
    Enfin, je ne sais pas, d’autres auront certainement des idées aussi, …

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus