Au revoir Or Bleu le magnifique

20 mai 2012

General

Tu es arrivé dans ma vie comme un boulet de canon, par un appel à l’aide insistant. Lorsque j’ai écouté le message qui me disait pourquoi on me demandait mon aide, j’ai jeté le téléphone sur la table, parce que ton cas semblait désésperé.

Quel espoir laisse t’on à un cheval pour lequel on soupçonne une fracture. Et puis, malgré ma volonté de ne pas en savoir plus, parce que d’instinct je sentais que cela allait être une histoire douloureuse, j’ai appelé ta protectrice, ton amie, dont le numéro m’était donné.

Et sa voix, ses mots, les larmes que l’on sentait retenues m’ont convaincue, on allait se battre, avec elle, avec toi, contre la fatalité écrite pour te donner une chance de vivre, toi qui ne voulait pas mourir.

Et la chaine s’est mise en place, toute une après midi pour commencer, sans relache, parce que le vetérinaire devait venir le soir et que ta mort était prévue.

Et le miracle s’est accompli, tu allais mieux, fragile bien sur, douloureux encore, mais debout toujours, toi qui n’avait pas voulu céder, toi qui ne t’étais pas couché malgré la blessure, terrible, volontaire, celle de la malfaisance des hommes envers ces animaux si nobles dont ils auraient tant à apprendre.

Alors que tu progressais, la main de l’homme t’a remis en danger, et il a fallu se battre à nouveau.

Jusqu’à ce jour terrible, où, parce que les hommes décident pour leur convenance personnelle, ils ont décidé que, devenu trop inutile pour eux, tu devais mourir, .

Nous en avions passé du temps, tous deux, toi la bas vers la mer, moi ici, au fond des terres, à échanger, de tête à tête, à te soutenir, t’aider, te redonner ta confiance en toi.

Alors je t’ai parlé du chemin, je t’ai bercé dans la douceur, dans l’amour, te rappelant le poulain que tu étais, jusqu’avant de naitre dans le ventre de ta mère, t’endormir pour que tu ne souffres pas, que tu ne voies pas, que tu ne sentes pas.

Mais tu ne voulais pas et tu volais la force que je te donnais, jusqu’à l’épuisement. Et tu es parti, résigné mais fier sur le chemin du paradis des grands chevaux.

En une semaine, tu as marqué mon ame, bel Or, comme tu as marqué tous ceux qui ont su te découvrir et t’aimer.

Tu étais beau, noble, fier comme tous les entiers, mais aussi tendre, joueur, profond.

Tu étais un grand monsieur et tu m’as appris bien des choses pendant ce si court et si long temps de nos échanges à distance. Merci à Lilou pour ces si belles images

Image de prévisualisation YouTube

Tu manques immensément toi que je voulais tant aller voir pour aider encore plus, toi qui pouvait vaincre encore une fois l’épreuve que tu traversais, toi qui ne voulais pas mourir.

Je n’ai que mes larmes en guise d’hommage parce que les mots sont si faibles à dire qui tu étais.

Vole libre au pays des chevaux heureux bel Or,  galope libre et très loin et hennit de plaisir pour toujours.

Au revoir,
Mao

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

2 Réponses à “Au revoir Or Bleu le magnifique”

  1. sandra Dit :

    Merci à toi, Mao, d’avoir mis cette page en honneur à ce grand cheval.
    Il était un monstre d’amour, de gentillesse, de caractère taquin, de justice.
    Envole toi, bel Or, galope sur les chemins de la Lumière pour rejoindre ce monde de paix, de justice , de liberté, d’amour, bref ce qui t’a en partie manqué ici pour poursuivre ton chemin à côté de ceux (celles) qui t’aimaient vraiment.
    Tu t’es battu jusqu’au bout et je suis très flattée que tu m’aies permis de t’accompagner dans ces derniers moments. Heureuse aussi que Mao t’aie connu. J’aurai tant voulu pouvoir t’aider davantage, pouvoir te donner un second souffle dans un pré avec un troupeau, te laisser vieillir parmi les tiens. Mais certaine en a décidé autrement et je regrette qu’elle ne puisse avoir traversé ce que tu m’as montré en partant: tes doutes, tes refus, tes questions, tes souffrances, ton sentiment de trahison, ta tristesse, ton incompréhension, …. que ces mots me semblent faibles aujourd’hui encore pour dire et faire ressentir ce que tu m’as dévoilé. Merci .
    Merci pour tout ce travail que tu as fait, même si la bêtise humaine, la jalousie, le « pognon » ont eu le dernier mot. Il n’aurait pas du en être ainsi. Tant de joies , de souffrances aussi que tu nous as fait partager pendant ce peu de temps qu’il te restait …. Mais je ne les regrette pas.
    tu m’auras donné la plus belle leçon de vie: se relever à chaque fois et continuer, persévérer. Ne pas baisser els bras.
    Je m’en souviendrai, et promets de continuer à me battre en ta mémoire ainsi que celle de tous ceux que tu as rejoint, ceux qui viendront et les autres.
    Sache que tu as laissé une empreinte indélébile dans nos coeurs et nos âmes et je m’incline face à ce que tu étais.
    Bon voyage et fais toi plaisir.

  2. sandra Dit :

    Oui, Or , vole dans la Lumière vers ces prairies où enfin on ne te volera plus la liberté, la force, où tu ne seras plus un jouet que l’on jette selon l’humeur, mais où tu pourras enfin être toi, amour et magnificience, beauté et force dans un gant de velours et de douceur.
    Certaines devraient avoir honte de t’avoir volé la vie, celle pour laquelle tu t’es tant battu à nos côtés …. Mao a fait un travail, non, ce n’était pas un travail, c’était une renaissance, si mangifique, si fort, jamais je n’oublierai ces moments passés à tes côtés, toi là-bas, moi ici, tu me manqueras , tu m’as impressionnée par ta volonté de vivre, je l’ai sentie jusqu’au bout, et eu du mal à vous aider pour le passage dans la Lumière … mais tu m’as tant appris: ce combat m’a fait relever la tête, et je continuerai pour toi, pour tous ceux qui sont déjà partis (correctement ou non), pour tous les autres à venir, je me souviendrai de toi aussi à chaque instant.
    Merci Mao d’avoir fait ce post en sa mémoire. Je sais ce que cela t’a couté , combien l’amertume, le désarroi et l’incompréhension ont du te remplir le coeur comme à Or, moi et …. j’espère …. d’autres. Merci pour lui, merci de m’avoir permis de vous accompagner dans ce magnifique combat.
    Merci et Lumière à tous

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus