Pourquoi veut on tant « Aimer »?

Je m’interroge sur ce que les êtres humains mettent derrière ‘Aimer ».

En quoi l’Amour est il si indispensable au couple?

Pourquoi faut il ‘Aimer » pour être bien ensemble?

Lorsque j’entends ‘je l’aime, il, elle m’aime, c’est l’harmonie, on est bien ensemble », ce aimer m’interpelle.

Non pas que je sois une ame froide, dénuée de sentiments, mais le mot Amour semble tellement être l’indispensable ingrédient d’une relation épanouie.

En même temps c’est l’huile sur le feu, la source de l’attente, de la souffrance, de la désillusion.

Avez vous remarqué que l’on est bien moins déçu de ses amis que de ceux qu’on aime? Parce que l’on ne projète rien sur eux, on attend rien d’eux.

On ne leur demande pas d’être la réalisation de nos attentes, le prince ou la princesse de nos rêves.

Et à mes yeux, c’est bien là qu’est le problème : nos rêves.

Deux êtres se rencontrent et mettent en l’autre tout l’espoir de l’amour qui leur manque. Et en même temps, puisqu’ils se donnent corps et ame, ils ne peuvent supporter que l’autre continue à souffrir malgré eux.

L’Amour, même avec toute la meilleure volonté du monde, avec les plus altruistes des sentiments par ailleurs, demeure la chose la plus égoiste du monde pour moi.

N’est il pas nécessaire de s’aimer pour pouvoir être en harmonie avec l’autre? C’est bien là la preuve que l’Amour est egoiste et il en a bien besoin.

Mais cet Amour nous ne nous le donnons pas, alors il vire à l’absolu et il va vers un autre qui représente tellement, en qui nous investissons tellement.

J’adore ces couples plein d’affection, souvent patinés par le temps, loin de la passion qui les a mené l’un vers l’autre il y a bien longtemps, ces couples remplis d’Affection, de Tendresse, de Soin vers l’autre, autre chose que l’Amour absolu qui détruit tant de relations meme si on le cache sous la plus ouverte et respectueuse acceptation de la  liberté de l’autre.

Voir deux mains qui se tiennent, deux sourires qui se croisent chez des êtres sur qui le temps à laissé ses marques, qui ont pris le temps de s’accepter tels qu’ils sont sans se demander d’être davantage, c’est je pense la plus belle image de l’harmonie et du bonheur qui soit.

Pourquoi faut il tant de temps à l’être humain pour saisir quelque chose de si simple en fait?

Peut être est ce le temps de travailler sur lui, de lacher ses rêves, attentes et illusions? Celui de se soigner et d’apprendre à s’Aimer et donc de courir qui sait le risque? ‘s’il le voit ainsi) de n’avoir plus besoin d’un autre aussi parfois.

Je n’aime pas me dira t’on peut etre. C’est vrai, j’ai égaré en chemin cette notion d’Amour, même si j’ai gardé celle d’Affection, mais j’ai Aimé moi aussi, et quand je regarde ces temps passés, j’y vois tout ce que je viens de décrire, et comme je ne l’ai pas vu que chez moi, loin de là, cette reflexion est née.

Merci de l’avoir partagée par la lecture et bienvenue à vos reflexions sur ce si passionnant sujet puisqu’il prend tant de place si longtemps dans nos vies.

Lumière et Amitié!
Mao

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

3 Réponses à “Pourquoi veut on tant « Aimer »?”

  1. Mao Dit :

    Lorsque l’on apprend à s’aimer, lorsque l’on s’aime enfin, on peut passr à l’amour spirituel, universel, perdre oui, la notion de l’attachement de l’autre à soi et de soi à l’autre. Contemple t’on l’autre, ou plus « simplement? » devient on capable de lui donner sa valeur puisque nous nous sommes donnés la notre? Et de ce fait pouvons nous entendre le son de la différence sans en souffrir mais en s’en emerveillant? Merci de votre commentaire. Plein de Lumière! Mao

  2. Justine Dit :

    Effectivement, l’ »amour » que l’on ressent pour un autre être humain est souvent le reflet d’un aspect de notre personnalité que l’on retrouve chez quelqu’un d’autre… Il est souvent narcissique, ce qui n’empêche pas que l’amour entraîne une forme de bienveillance qui est agréable à recevoir autant qu’à donner. On peut approfondir cette notion d’amour, d’un point de vue spirituel, comme un sentiment dénué de désir et de possessivité , en étant simplement dans la contemplation de l’autre ainsi que le développe Krishnamurti.

  3. piton Dit :

    Sourire.
    L’Amour est un chemin , je pense maintenant, que l’on ne peut partager. On le fait seul avec soi-même.
    Mais aimer est également pour moi à plusieurs facettes: ce mot peut se comprendre avec Amour ou apprécier.
    Partager des choses, vivre des choses avec qq’un à ses côtés, c’est pour moi l’aimer, car on ouvre une partie de sa vie pour la montrer à l’autre. Maintenant ce n’est pour ma part pas quelque chose de « gagnée », de définitif. Tout évolue – heureusement. Mais faire ce chemin accompagné, et bien accompagné est magnifique à mon sens, car cela donne encore plus de force , de vie de voir et suivre ce chemin.
    Pour un enfant, par contre, aimer pouvoir dire aimer, pouvoir entendre aimer est primordial; même s’il le vit en clichés pedndant longtemps.
    Que de réflexions et questions qui se bousculent! Merci

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus