Merci à vos mots pour le Passeur d’ames que je suis

17 septembre 2013

General, Mon travail

Merci à vous que je ne connais pas et qui avez pris le temps de déposer des mots très gentils sur ce blog ou par mail..

J’ai été surprise et touchée.
Je n’ai pas pensé, c’est vrai, »caméra », « reportage », « paraitre » juste à passer un message et expliquer. Ceux qui avaient besoin de moi à ce moment là étaient mon unique pensée.

Je ne m’attendais pas du tout à l’avalanche d’appels au secours reçus et j’ai encore bien du mal à m’organiser pour aller à la rencontre de certains qui étaient parmi les premiers.

Ma bonne vieille voiture avale les kilomètres certains week-ends, les autres il me faut me reposer. Le travail du passeur d’ames tient très souvent du déminage, méticuleux et dangereux. Il demande énormement d’énergie. Et il se paye par une immense fatigue.

Mais lorsque j’apprends après que la petite fille de 3 ans qui était terrorisée chaque nuit, dort enfin paisiblement et a retrouvé tout son gout à la vie, alors la fatigue ne compte pas.

Etre Passeur d’ames c’est accompagner les défunts vers la Lumière, les aider à accepter leur mort, à la surmonter, mais c’est aussi, les libérer des griffes de l’ombre et avec eux, les lieux dans lesquels ils sont bloqués.

Ce soir j’ai pleuré les larmes d’une jeune ame, trop tôt partie, trop violemment, trop brutalement, et qui s’était accrochée à mon ainée, médium elle aussi, et sans doute pas très loin en age. Il n’y a jamais de repos pour un Passeur d’ames, même s’il apprend à fermer la porte et à ne pas ressentir en permanence. Il ne peut jamais refuser d’aider. 

Personnellement, je dois, sans cesse, me raisonner, et me forcer au repos. Même quand c’est avec le sentiment coupable d’abandonner ceux qui m’attendent en retardant le moment de repartir aider.

Le week-end prochain, je devrais prendre la route, je ne sais pas si je pourrai, pas encore totalement remise d’il y a une semaine avec des lieux très durs, une route trop longue, trop peu de sommeil.

J’espère et je souhaite être cette belle ame que vous avez vu en moi, j’y aspire, c’est certain Mais pourtant, je ne suis qu’une humaine qui commence à n’être plus très jeune et qui doit se rendre à l’évidence qu’elle n’a plus la force de faire autant qu’elle voudrait.

Alors, si vous venez à moi, soyez indulgents pour le temps qu’il me faudra pour vous aider. Je suis consciente, oh combien, qu’il aura été long déjà avant et que vous espérez énormément de ma venue. Mais je ne pourrai faire pour vous que si j’en suis encore capable.

J’essaierai, toujours, de venir et faire, le plus vite possible. Le temps qu’il nous faudra pour nous rejoindre, la Lumière en est le décideur et nous ne pourrons jamais aller contre elle. Elle sait, elle fait les miracles et je la suis, sans me poser de questions.

Merci encore de votre gentillesse à mon égard, elle me touche, immensément.

Plein de Lumière à vous!

Mao

 

 

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

Une réponse à “Merci à vos mots pour le Passeur d’ames que je suis”

  1. Colette Dit :

    Merci à toi Mao
    Colette

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus