Quel valeur donnez vous à l’aide que l’on vous apporte ?

Une jeune femme que je connais propose d’offrir ses capacités en aidant ceux qui s’interrogent à mieux appréhender l’avenir via un tirage de cartes. Elle a choisi d’échanger contre un don qu’elle laisse libre. C’est une bien jolie manière de faire n’est ce pas? Elle donne tout d’elle même à chaque fois et les retours reçus disent que son regard est précieux et juste. Belle manière de faire n’est ce pas?

C’est celle que je pratique lorsque j’aide. Pourquoi? Pour ne fermer la porte à personne quelques soient ses moyens financiers, car l’échange dans notre monde moderne passe essentiellement par un retour financier. Il est loin le temps où on pouvait apporter à son prochain les légumes de son jardin ou les oeufs de son poulailler, même si deux amis récemment ont eu la très jolie idée de m’envoyer un gros colis de farines spéciales nécessaires à mon alimentation sans gluten, j’ai adoré cet échange là. L’argent n’est pas un agent du diable, c’est unea simplification moderne qui remplit la même fonction qu’alors tout simplement.

La question qui vient se poser inévitablement lorsque l’on veut procéder ainsi c’est « quel valeur l’autre donne t’il à cet échange? » Et derrière cette simple question, il y a votre regard sur vous même. Car oui, lorsque vous demandez l’aide, lorsque vous recevez cette aide et qu’en contrepartie vous avez a ouvrir votre porte monnaie et à y choisir le nombre de billets que vous allez remettre à l’autre, ou écrire le montant du chèque, voire saisir celui du virement, quelle importance vous accordez vous?

Je vous parlais de cette jeune femme parce qu’elle donne son temps, son énergie, énormement d’elle même, très honnêtement et avec respect de l’autre, et en échange, que voit elle venir? Beaucoup de rien, ni enveloppe, ni commentaire, ni merci. Cela vous choque? Vraiment? Combien oublient de donner en échange? Combien au moment de rendre ce qu’ils ont reçus minimisent soudain la valeur du don?

La phrase est connue « j’ai peu, je ne peux donner que… » D’elle même cette phrase dévoile quelque chose. Lorsque vous avez demandé, vous ne l’avez pas dit. Pourquoi? Pourquoi ne pas dire d’emblée « j’aimerais obtenir votre aide mais j’ai peu d’argent à donner? » Si cela est réellement, il n’y a pas honte à dire.

Alors peut on m’expliquer pourquoi cette phrase là vient après? Les oursins naissent dans les porte monnaies lorsqu’ils doivent s’ouvrir? Que penseriez vous de votre employeur si au moment de vous verser un salaire, il vous tenait ce discours? La même chose que celui qui vous a donné son aide peut penser, n’en doutez pas.

Au delà du non respect de l’autre qui consiste à accorder un peu de valeur (mais pas trop, il faut qu’il me reste assez d’argent pour mes menus plaisirs que je vois comme indispensables n’est ce pas?) il y a le non respect de vous même. Vous valez si peu que ça pour que vous donniez si peu que ça?

Si vous accordez peut d’importance à celui qui vous donne réellement, qui vous prend en compte vraiment, vous ne pouvez vous donner de l’importance et il est plus que temps de travailler sur vous même. Le discours qui dit « j’ai peu » ne tient que dans très peu de cas. Parce que si vous êtes honnête avec vous même, que vous êtes vous acheté ce mois ci? Qu’allez vous faire de votre argent? Quel pourcentage de votre revenu avez vous donné en remerciement d’une aide qui vous apporte énormement?

Vous pouvez baisser la tête et regarder vos chaussures et plutôt que rougir de honte, commencez à changer votre rapport à vous même. Notre rapport à l’argent nous révèle bien plus que ce que nous portons. J’ai une longue expérience en la matière c’est vrai. Je vois le geste au moment de compter les billets pour ceux qui donnent en espèces, je vois la main hésiter sur le montant du chèque, et combien de fois n’aies je rien vu venir dans la boite à lettres d’ailleurs.

La jeune femme comme moi et beaucoup d’autres vivont de vos dons tout simplement. Est ce choquant ou malhonnète à vos yeux? De ces dons qui viennent en échange de l’aide à vivre que nous vous apportons. Pourquoi celà vous est il si difficile à accepter? Parce que l’on vit de dons, on doit vivre d’aumones? Ce n’est pourtant pas la même chose.

Dans la rubrique des perles entendues, voici la dernière « et puis je l’ai hebergé ». Et voici l’anecdote. J’ai passé 6 heures avec une autre personne à nettoyer énergétiquement un lieu particulièrement chargé, une ancienne abbaye sur un grand domaine.

Sur ce domaine les propriétaires avaient entamé beaucoup de travaux de rénovations pour créer des lieux d’accueil. Le « don » qui a été transmis après à la personne qui m’avait demandé de venir aider son amie habitante du lieu a été de 50 euros pour ces 6 heures, soit 25 euros pour chacun.

J’avais fait 400 kilomètres et pris mon week end pour ce faire. Et pour éviter des frais supplémentaires en plus du transport j’avais accepté d’être hébergée sur place. je vous laisse imaginer la fatigue énergétique pour dégager des ames sur des siècles de batailles jusquà la dernière guerre mondiale, et la bataille avec les forces négatives qui se repassaient de la souffrance du lieu.

J’ai refusé l’argent en faisant savoir que je vivais de dons mais que je refusais l’aumone. Quelle valeur la personne qui fait ça s’accorde t’elle si elle en donne si peu à l’autre? Je crains que ce soit proche de zéro. Car on ne peut respecter l’autre que si on se respecte soi même. Comme je me respecte et que je pense que ne pas le voir faire par autrui ce n’est pas l’aider, jje vais surement dorénavant demander le don en meme temps que les frais de voyage (ils sont toujours pris en charge par ceux que je vais aider).

Il faudra bien avoir confiance en moi a priori n’est ce pas? Ce sera un excellent travail sur soi pour beaucoup. Et si le don est une aumone, je  renverrai le tout et je resterai chez moi, ce qui m’évitera de voir le respect de ma personne donc de la Lumière bafoué.

Lorsque vous échangerez, quelque soit l’échange, reflechissez à la valeur que vous donnez à cet échange, à ce que vous en tirez, à ce qu’il vous apporte réellement et donnez en retour la même valeur. N’oubliez pas d’estimer en regardant pour vous, je pense que votre porte monnaie si vous rendez en argent n’en soit davantage allégé, mais votre estime de vous même et votre ouverture sur l’autre et le monde en seront eux positivement augmentés.

Plein de Lumière!
Mao

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

8 Réponses à “Quel valeur donnez vous à l’aide que l’on vous apporte ?”

  1. Fanfan Dit :

    La vision idéaliste de l’amour semble indissociable du jugement, il tombe tel un couperet, comme pour enfoncer un clou, « décevant..attristant ».
    Deux mots qui ne peuvent cohabiter avec l’amour et pour cause, ils en sont dépourvus.
    Comment par des discours sur la vertu de l’amour peut’on tenter d’achever un autre avec des mots a priori blessants.
    Et quant a ce que l’amour doit être, quant a ce qui devrait être, qu’elle amour véritable peut’il exclure ainsi ce qui est ?
    Ce ressenti, cette déception est naturelle, parce qu’un idéale n’est pas une chose, l’amour n’est pas ce qu’on en dit.
    L’être craint de faire erreur alors il joue l’idiot et se met en échec lui même.
    Il vaut mieux savoir a quoi on joue plutôt que de croire qu’on l’est.
    Voila a mes yeux la cause du problème de l’échange.

    Ceux qui ont peu d’argent peuvent payer en plusieurs fois ne serait ce que pour le geste, ce n’est en rien une raison valable.
    Quand vous donnez votre sang, on vous donne un sandwich et oui ça creuse, ça vide votre énergie et on vous donne en retour une chose qui vous apportera énergie afin que vous n’en souffriez pas, alors de quoi doutez vous pour laisser libre don aux autres ?

    Personne ne choisira de vous rendre du sang, vouloir rendre la même chose, avoir cette vision la c’est refuser de recevoir.
    Rares sont ceux qui reconnaissent avoir besoin d’aide, ils reconnaissent avoir besoin d’eau mais pas qu’ils n’ont pu se la procurer eux même.
    Ils espèrent au travers de vous un remède miracle pour continuer a nier leur propres évidences sans souffrances.

    Si vous laissez libre don c’est pour ne pas vivre un échec, c’est que l’insatisfaction d’un autre est un échec pour vous.
    Se mettre en échec pour ne pas vivre de négation..mais dans ce cas la première personne a vous nier c’est vous.
    Ce n’est pas par bonté d’âme mais pour voir quelle valeur peut vous donner un autre, quelle valeur a t’il vu en vous.
    Posez un prix comme on pose des limites a un enfant, posez un prix sur la valeur de votre travail et non sur vous même.

    Votre travail est d’ouvrir la porte a l’amour chez un autre et ceci dépendra de lui.
    Pourquoi vous ouvrerait’il sa porte parce que vous lui parlez de son avenir, ou parce que vous enlevait ce qui s’encombre autour de lui ?
    A quoi bon connaitre le futur si c’est pour mal le vivre, a quoi bon être libéré d’une oppression si c’est pour s’opprimer ensuite.

    La question qui en résulte est, comment se fait’il qu’un être tente d’aider une personne qui ne peut la reconnaître et donc reconnaître son apport.
    Et qui ainsi va chercher dans son porte monnaie quelques euros comme pour s’acquitter d’une dette ou par une pirouette magistrale lui dira « désolé mais.. »

    Ou quant un être n’ose poser en lui tout son amour pour le monde, et cherche vainement un réceptacle a celui ci alors que c’est ce qu’il est lui même.

  2. Mao Dit :

    Chère Zoé,
    il n’y a pas de don, chez personne puisque nous sommes tous aptes à faire ce genre de chose. Il y a une volonté et un travail quotidien pour y parvenir.
    Si vous parvenez à nourrir trois enfants avec de la reconnaissance immatérielle, nous serons nombreux à prendre la recette soyez en sure.
    Ceux qui font comme moi ont bien sur le choix de prendre un travail rénuméré et de ne plus aider par manque de temps.
    C’est une option valable non? surtout avec des bouches à nourrir.
    Je rappelle que depuis toujours l’échange est de mise, qu’avant on apportait de quoi se nourrir. Pourquoi depuis qu’il faut acheter sa nourriture et payer son logis, devrions nous vivre d’air pur et d’eau fraiche?
    Parce que la reconnaissance facile qui permet de ne rien donner je crains qu’elle n’apporte guère de Lumière.
    Nous donnons à celui qui n’a rien, alors celui qui a pourrait aussi donner, à l’autre et à nous.
    « Donne et tu recevras » c’est écrit dans les évangiles, n’est ce pas?
    Presque tout le monde sait que même Jésus multipliait les pains, il ne nourrissait pas que d’esprit et pourtant il venait nourrir nos ames.
    Lumière sur les jugements aisés et hatifs, et Lumière pour que l’humain cesse de se trouver des excuses égoistes.
    Qu’est ce qui est donc si dérangeant dans le fait de dire simplement la vérité de ce qui devrait être?
    Plein de Lumière à tous
    Mao

  3. zoé Dit :

    Si le « don » vous a été offert…et il vous a été offert…c’est une certitude…vous n’avez pas d’argent à en attendre ni de dons ,ni de « matérialité » de ce genre…la seule chose que vous avez le droit de recevoir pour ce don donné avec Amour…c’est de l’Amour en retour..de cet Amour qui élève les Ames lorsque l’échange lumineux se fait…et de l’Amour, de la Reconnaissance éperdue…de l’énergie Positive…et Lumineuse …vous en recevez sans compter de la part de ceux que vous aidez..soignez……!! que vouloir de plus? Cette attente de Matérialité en retour est profondément décévante…attristante…

  4. Mao Dit :

    Merci à vous de votre petit mot et de la belle énergie que vous dégagez.
    Plein de Lumière!
    Mao

  5. Xavière Dit :

    bonjour Mao !

    j’aime votre texte sur le Don, le Respect et les Énergies qui s’en dégagent !

    ça ne changera pas grand chose à la problématique mais je voulais vous le dire !

    je vous souhaite une fin de journée enluminée !

  6. sandra Dit :

    Que je te comprends! Toi , les autres personnes. Actuellement je n’ai pas beaucoup, donc je fume moins, je continue encore plus à faire du réinvestissement (de choses à jeter) ou de la récup’. Je cherche, regarde dans tout le fatras pour.
    Je comprends ce que tu dis, car depuis peu je me suis lancée si on veut dans le fait de faire de la comm’ animale. Je ne demande pas grand chose, 10 euros, et les gens qui me demandent , pour ceux qui ne m’ont pas payé j’entends, sont des médecins ou des retraités bien nantis. Je suis dégoutée. Cet argent n’est pas pour moi, puisque je le reverse à d’autres. Mais ce qui est écoeurant est de voir, comme tu dis, que des gens veulent, profitent, mais ne s’imaginent même pas qu’ils pourraient en retour ne serait ce que dire merci, ou se poser la question combien cela nous a couté en énergie.
    Grrrr! Mais la Lumière passera quand même et je continuerai malgré tout. Quand une gamine qui n’a que ce que les prents donnent comme argent de poche vient me voir et veut me donner 50 euros pour l’avoir aidée, j’ai les larmes aux yeux et refuse en lui dmandant de faire autre chose (style aider d’utres qui n’ont pas le temps, plus le courage), enfin bref …. Sourire, je m’égare.
    Mais je te remercie de ce post. Bisous et plein de Lumière à tous.

  7. Mao Dit :

    Bonjour
    merci de votre petit mot. Oui, nous nous comprenons, il y a celui qui n’a rien et à qui on tend la main sans se poser la question et il y a ceux qui hélas ont mais ne reconnaissent pas l’échange. Le medium aurait du mal à ne pas le ressentir n’est ce pas? Parce que l’on vit avec peu, il arrive que la personne en face pense qu’il suffit de peu, étranges humains. La Lumière nous guide et il nous faut faire comprendre ce qu’elle doit signifier, au dela des idées reçues qui n’ont pas lieu d’être. Et alors le respect de l’autre nait ou renait, et la Lumière brille. Plein de Lumière à vous et sur votre route. Bien amicalement. Mao

  8. Christiane. Dit :

    Bonjour , Mao
    Sa m ‘arrive d’aider des personnes qui ne peuvent pas me payé :juste « merci « . Alors je comprend ce que vous dites .
    Je ne vie seulement avec 680€ (R S A ) . Mais au fond de moi , je ressent si oui je peux ou non le faire , même si c est pas facile .j ai toujours plaisir à vous lire Christiane. Que la Lumières continues à nous guidées .

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus