Quand les chats nous donnent de jolies leçons d’humanité

21 septembre 2014

General, Spiritualité

Petite leçon des chats

On dit les chats individualistes et solitaires.
Il y a ceux qui les aime et ceux qui les detestent. Ils laissent rarement indifférents.

Je fais partie de ceux qui ont une affinité particulière avec le monde félin.
Je vis avec eux,je les observe,je les respecte et nous partageons bien plus que l’espace de l’appartement.
Ce matin, il y a eu un de ces petits évenements si révélateurs qui me font dire que nous avons beaucoup à apprendre d’eux.

Sur scène : Batcat, notre petite bouille de chauve souris, noiraude au caractère bien affirmée, Galaxy, notre pépère fragile, né un 1er avril, là où on ne l’attendait pas du tout, ça ne s’invente pas! Petit père multi allergique, très « petit mec » dans l’ame mais pas dominant, respectueux des « dames », et Jedi, notre petit survivant, le bébé de la bande, arrivé gravement blessé à un oeil, chaton à peine sevré, à l’age où les adultes auraient du le repousser car dans la nature, la mère n’est jamais loin et on n’approche pas ses chatons sans risque.

Et pourtant dès le départ, nous avons vu tous les chats de la maison, sans exception, approcher Jedi et le prendre sous leur protection.

Il était blessé et les chats ont compris de suite que cela signifiait abandon, les lois de la rue sont cruelles chez les chats, celui qu’on ne peut sauver est abandonné pour assurer la survie de la fratrie.

Jedi grandit doucement, toujours fragile, réoperé, il ne voit que d’un oeil unique. Il court de travers suite à des lésions au cerveau lors du traumatisme sans aucun doute. Mais il joue, encore et encore, provoque les copains, copines, se fait laver par tout le monde et depuis le départ dort contre l’un ou l’autre, il s’y sent à l’abri, sans jamais être repoussé.

Ce matin, Jedi avait envie de jouer avec Batcat, mais pas elle, trop interessée par ce qu’il y avait sur la table du petit déjeuner. La demoiselle a alors posé sa patte sur la tête du jeune téméraire pour bien lui faire entendre que ça allait chauffer s’il insistait.

Ce qui nous a fasciné, c’est l’attitude de Mr Galaxy. Il s’est avancé tranquillement, à lancé la patte en direction de Batcat, façon « touche pas à mon pote » avec pour effet le recul immédiat de la demoiselle, puis il est allé renifler délicatement la tête de Jedi comme pour lui dire « tout va bien petit, t’inquiète pas, je suis là ».

Si les humains étaient capables d’en faire autant, ce serait merveilleux non?

Combien iront pacifiquement mais fermement s’interposer pour défendre plus petit qu’eux? Combien iront le rassurer et lui dire qu’ils sont là si besoin? Qu’il est hors de question qu’un plus grand les écrase?

Mon fils de 10 ans me parle de la jungle de la cour d’école, de la méchanceté des plus vieux, de l’esprit de bande qui leur permet de se sentir forts et de s’attaquer aux plus faibles, triste prémice de ce qui se passera quand ils seront adultes et hurleront en bande contre celui qui est désigné à la vindicte de la foule.

Alors, cette petite scène du matin, chez nos amis les chats, je trouve que c’est une belle leçon d’humanité et de Lumière qu’ils nous donnent. Et je la partage.

Plein de Lumière!
Mao

À propos de Mao

Energéticienne, passionnée par les autres et l'étude de l'Energie sous toutes ces faces.

Voir tous les articles de Mao

2 Réponses à “Quand les chats nous donnent de jolies leçons d’humanité”

  1. Alice Dit :

    Merci pour ce partage

  2. sandra Dit :

    belle leçon en effet.
    Ici Leya handicapée par sa fracture de la hanche n’et pas vraiment acceptée par les 2 autres rescapés d’aout l’an dernier. Ils la coursent et du coup je suis obligée quand ils viennent de les sortir de la pièce. Mais bon, ils sont plus tolérants que nous et je ne désespère pas que cela aille un jour.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus